Améliorer la prise en soins

Formation sur l’attitude soignante et la relation d’aide en EHPAD

Objectifs du module de la formation sur l’attitude soignante et la relation d’aide en EHPAD :

  • Identifier les difficultés relatives aux positionnement professionnels des soignants.
  • Illustrer concrètement les erreurs de positionnement professionnel.
  • Connaître les enjeux de la relation soignant/soigné.
  • Définir les principes de la relation d’aide.
  • Savoir mettre en pratique la relation d’aide.

Parcours pédagogique de la formation sur l’attitude soignante et la relation d’aide en EHPAD :

Présentation/rappel des notions relatives à la prise en soins des personnes âgées dépendantes :

  • Les notions essentielles :
    • L’indépendance/la dépendance.
    • L’autonomie.
    • La différence entre « vouloir faire » et « pouvoir faire » :
      • Le rôle du soignant :
        • Le respect des choix et habitudes de vie.
        • L’invitation à la participation.
        • L’accompagnement dans la dépendance.

Les principes de la communication :

  • La communication :
    • Définition.
    • Réflexion commune :
      • « Peut-on ne pas communiquer ? Dans quelles situations deux êtres humains ne communiquent pas ? ».
  • Les aspects fonctionnels de la communication :
    • Le schéma émetteur/récepteur.
    • Les éléments verbaux et non verbaux de la communication.
    • Le poids des éléments verbaux et non verbaux dans la communication.

Les difficultés relatives au positionnement professionnel dans la relation soignant/soigné :

  • Les erreurs/difficultés de gestion de la distance professionnelle :
    • La question de la distance professionnelle :
      • Etre trop proche avec un bénéficiaire ? Etre trop froid avec un bénéficiaire ? De quoi parle-t-on ?
      • Les différentes formes d’attachement :
        • L’attachement ambivalent.
        • L’attachement fusionnel.
        • L’abandon.
        • L’attachement sécurisant.
      • Les conséquences d’une trop grande proximité avec un bénéficiaire :
        • Le sentiment d’envahissement ressenti par le bénéficiaire.
        • Le risque de souffrance pour le soignant :
          • Une souffrance liée à des attentes injustifiées.
          • Le risque lié à l’arrêt de la relation.
        • Les risques d’incompréhension des familles :
          • Comment la famille d’un bénéficiaire peut-elle se positionner en cas de trop grande proximité entre le bénéficiaire et l’aide à domicile ?
    • Les choses à éviter lors d’une interaction avec un bénéficiaire :
      • L’infantilisation :
        • L’infantilisation par les termes (bavoir, couche, petit papi, gros dodo…).
        • L’infantilisation par l’attitude du soignant.
      • Les jugements/ Les interdictions.
      • Le tutoiement :
        • Le soignant peut-il tutoyer spontanément un bénéficiaire ?
        • Comment réagir lorsqu’un bénéficiaire demande à être tutoyé ? Doit-on le faire ?
      • La culpabilisation.
      • La minimisation
      • Les critiques.

Les principes de la relation d’aide en EHPAD :

  • Définition du concept de relation d’aide :
    • Histoire du concept.
    • Implication du concept dans le cadre de l’accompagnement des personnes âgées dépendantes.
  • Les principes fondamentaux de la relation d’aide:
    • La mobilisation de l’empathie et l’attitude empathique :
      • Définition/rappel du concept d’empathie.
      • Savoir mobiliser son empathie.
      • Savoir manifester son empathie.
    • Adopter un positionnement neutre et bienveillant :
      • Savoir dépasser les préjugés négatifs sur les résidents.
      • Savoir accueillir les propos des résidents avec intérêt et sans jugement.
    • Pouvoir être à l’écoute du résident :
      • Savoir écouter les éléments verbaux.
      • Savoir prendre en compte les éléments non verbaux.
    • Savoir utiliser les reformulations :
      • Les principes de la reformulation.
      • L’intérêt de la reformulation.
      • Les différentes formes de reformulation.
    • Etre en mesure d’adopter une attitude non verbale aidante :
      • Etablir un contact physique adapté avec le résident (prendre la main, poser une main sur l’épaule du résident…).
      • Adopter une attitude non verbale ouverte et égalitaire (établir un contact oculaire franc et chaleureux, porter attention au signe d’agacement que l’on peut envoyer…).
    • Pouvoir appliquer la relation d’aide au situation de communication difficile (résident aphasique, grabataire…) :
      • Savoir accepter les silences.
      • Comprendre que l’absence de parole n’est pas une absence de communication.

Relation d’aide et actes de la vie quotidienne en EHPAD :

  • Les éléments relationnels comme levier au bon déroulement des soins quotidiens :
    • Savoir prendre en compte le ressenti du résident avant le soin :
      • Anxiété/Angoisse
      • Opposition
      • Douleurs
      • Indisponibilité
    • Savoir écouter et respect les volontés du résident sur « la manière de faire ».
    • Savoir rassurer le résident durant le soin.
    • Pouvoir s’appuyer sur les éléments recueillis pour personnaliser la prise en soins.

Fin de la formation :

  • Bilan oral de fin de formation en présence du formateur, du responsable de l’établissement et des participants.
  • Remplissage des fiches qualités « A chaud ».
  • Remise des attestations de participation.

Public concerné par la formation sur l’attitude soignante et  la relation d’aide en EHPAD :

Ce module concerne en priorité les soignants en contact quotidien avec les résidents.