formation alzheimer

Gérer les situations difficiles avec les malades d’Alzheimer

Les problèmes liés à la gestion des troubles du comportement des malades d’Alzheimer sont récurrents en EHPAD et en structure d’accueil spécialisé. Les soignants sont régulièrement confrontés à des comportements tels que l’agressivité verbale, l’agitation, l’apathie, la violence physique entre résident ou orientée vers le personnel. La répétition des ces comportements et l’incompréhension de ceux-ci par les soignants rendent la prise en charge des malades d’Alzheimer complexe et difficile.
Cependant, pour faire face à l’agressivité des malades d’Alzheimer, des solutions existent. Une bonne connaissance de l’évolution de la maladie, une meilleure compréhension des mécanismes qui génèrent des troubles du comportement, une analyse des comportements agressifs permet à la fois de réduire les difficultés des soignants mais aussi de faire baisser significativement le risque d’apparition de comportements troublés.

Objectifs :

Prendre conscience de la réalité mentale du malade.
Identifier les situations génératrices de difficultés.
Savoir réagir aux situations difficiles.
Savoir prévenir les situations difficiles.

Parcours pédagogique :

Actualiser les connaissances des participants sur la maladie d’Alzheimer:

  • Savoir identifier les « 4 A » de la maladie d’Alzheimer : Amnésie, Aphasie, Agnosie et Apraxie.
  • Connaitre la notion de plongeon rétrograde et ses conséquences sur le comportement du malade.
  • Faire le lien entre la symptomatologie théorique de la maladie d’Alzheimer et les comportements quotidiens auxquels sont confrontés les soignants.

Comprendre que les comportements troublés ont valeur de communication :

  • Identifier les éléments qui peuvent générer des difficultés pour le malade :
  • Les difficultés liées à une cause somatique.
  • Les difficultés liées à une cause environnementale.
  • Les difficultés liées à une cause relationnelle.

Prévenir, limiter et gérer les situations difficiles :

  • Savoir recueillir des informations sur les comportements du malade d’Alzheimer.
  • Comprendre la nécessité de la transmission des informations et du travail en équipe.
  • Intégrer la gestion de l’agressivité dans l’organisation de la prise en soins.
  • Evaluer les troubles du comportement potentiels lors de l’entrée en EHPAD.

Mettre en place une démarche d’analyse du comportement d’un malade :

  • Savoir recueillir les informations pertinentes pour analyser l’agressivité du malade (fréquence de l’agressivité, situation d’apparition, intensité de l’agressivité).
  • Savoir traiter les informations recueillies.

Savoir adapter l’organisation de la prise en soins :

  • Adapter dans la mesure du possible les activités de la vie quotidienne au comportement du malade (horaire de toilette, contexte et durée des repas, horaire de coucher).
  • Adapter et diversifier les activités proposées aux malades :
  • Activité à dominantes cognitives.
  • Activité à dominantes sensorielles.
  • Activité à dominantes motrices
  • Les animations flash.

Adopter une attitude aidante :

  • Réussir à admettre que l’agressivité est le fait de la maladie.
  • Faire preuve d’empathie.
  • Savoir maintenir une bonne distance professionnelle.

Publics :

Responsable des admissions.
Cadre de santé.
Infirmière.
Aide-soignante.

Ce module de formation intègre les outils du programme Mobiqual. Découvrez la présentation du programme Mobiqual.