Formation développer une démarche éducative bientraitante en MECS

3.8/4
Sur la base de 827 avis

De nombreux jeunes accueillis en Maison d’Enfants à Caractère Social n’ont pas eu la chance de connaître des règles éducatives empreintes de bienveillance, ou ont été marqués par des histoires de vie profondément traumatisantes. Face à ces réalités, il est essentiel pour les professionnels de l’Aide Sociale à l’Enfance d’être formés à des approches éducatives qui non seulement reconnaissent et prennent en compte ces trajectoires difficiles, mais offrent également un cadre structurant et rassurant. L’objectif est alors de réparer- dans la mesure du possible – les carences éducatives passées et d’offrir un nouveau modèle relationnel, où la confiance, le respect et l’écoute sont au cœur des interactions. Dans ce contexte, la formation met l’accent sur l’importance de créer des liens significatifs avec les jeunes, de développer des stratégies d’intervention adaptées à leurs expériences de vie, et de promouvoir leur résilience et leur autonomie.

Objectifs de la formation

  • Assimiler les grands principes de la bientraitance à mettre en œuvre dans sa pratique.
  • Repérer efficacement tout signe de maltraitance.
  • Développer des compétences solides en communication avec des enfants et adolescents vulnérables.
  • Renforcer ses capacités à travailler en équipe et en collaboration avec les familles.
QU’EST-CE QUE LA MALTRAITANCE ? 

Définition et contextualisation de la maltraitance :

  • Qu’est ce que la maltraitance ?
  • Définition de la maltraitance.
  • Les différentes formes de maltraitance.

Facteurs de risque de maltraitance :

  • Facteurs familiaux.
  • Facteurs sociaux.
  • Facteurs individuels.
  • Facteurs institutionnels.

Identification des signes de maltraitance chez l’enfant :

  • Quotient de développement : évaluation et prédictions.
  • Signes physiques de maltraitance.
  • Signes comportementaux.
  • Signes traduisant une détresse émotionnelle et psychologique.
  • Indicateurs environnementaux.

Réponse professionnelle et institutionnelle en cas de suspicion de maltraitance :

  • Protocole d’intervention en cas de suspicion de maltraitance.
  • Procédures légales et éthiques.
  • Importance de la collaboration entre services.
QU’EST-CE QUE LA BIENTRAITANCE ? 

Définition et contextualisation de la bientraitance :

  • Qu’est ce que la bientraitance ?
  • Définition de la bientraitance.
  • Distinction entre bientraitance et absence de maltraitance.
  • Pourquoi parle-t-on de culture de la bientraitance ?

Fondement de la bientraitance :

  • Principes éthiques de la bientraitance.
  • Penser la bientraitance comme une approche globale.
  • Cadre légal et réglementaire de la bientraitance.

Principes de la bientraitance en protection de l’enfance :

  • Considération de l’enfant comme une personne à part entière avec ses droits et ses besoins.
  • Écoute de l’enfant et prise en compte de ses opinions.
  • Protection de l’enfant contre toute forme de violence, négligence ou exploitation.
LA BIENTRAITANCE EN PRATIQUE DANS LA PROTECTION DE L’ENFANCE :

Se montrer attentif aux besoins des jeunes :

  • Identification des besoins fondamentaux.
  • Prise en compte de l’impact des expériences antérieures de l’enfant.
  • Attention portée au développement de l’enfant.

Créer un environnement propice :

  • Importance d’un environnement stable, sécurisant et stimulant.
  • Stratégies pour instaurer une routine rassurante et prévisible.
  • Encouragement de l’autonomie et de l’indépendance dans un cadre sécurisé.
  • Adaptation du cadre aux besoins et objectifs de travail.

Amener une relation éducative de qualité :

  • Construction d’une relation de confiance.
  • Respect de l’individualité de l’enfant.
  • Pratiques éducatives non-violentes.
  • Absence de rapport de force.
UNE COMMUNICATION DE QUALITÉ AVEC DES ENFANTS OU ADOLESCENTS RENDUS VULNÉRABLES :

Principes fondamentaux pour une communication efficace :

  • Techniques d’écoute active.
  • Expression claire et adaptée.
  • Validation émotionnelle.

Identification et compréhension des barrières à la communication :

  • Reconnaissance des barrières à la communication : traumatismes, troubles du comportement,…
  • Adaptation du style de communication en fonction des besoins et des possibilités de l’enfant.
  • Techniques pour dépasser les barrières à la communication.
  • Encouragement de l’expression des enfants à travers des activités et des discussions ouvertes.
  • Création d’espaces sécurisants pour la parole.

Techniques spécifiques en cas de situations spécifiques :

  • Attitude à maintenir lors de révélations sensibles ou traumatisantes par l’enfant.
  • Stratégies de désescalade et de gestion de conflit.
  • Utilisation de la communication pour résoudre les tensions de manière constructive.
  • Importance du para-verbal et du non-verbal dans la communication.
RENFORCEMENT DU TRAVAIL EN COLLABORATION AVEC L’ENSEMBLE DES ACTEURS : 

Un travail en équipe de qualité :

  • Clarification des rôles et responsabilités de chacun.
  • Promotion d’une communication assertive.
  • Transmission régulière des informations et de qualité.
  • Renforcement de la cohésion.
  • Reconnaissance des forces de chacun.

Une collaboration efficace avec les familles :

  • Établissement d’une relation de confiance autour d’objectifs communs.
  • Importance de l’écoute active et de l’empathie dans les interactions.
  • Gestion des attentes et des besoins spécifiques des familles.
  • Encouragement de la participation active dans le processus d’accompagnement.
  • Techniques de communication lors de la transmission d’informations sensibles.

Un travail en réseau optimal :

  • Collaboration avec les services externes pour la coordination des actions.
  • Assurance d’une approche centrée sur l’enfant.
  • Méthodes d’évaluation de l’efficacité de la collaboration et ajustements si nécessaire.

Profil des participants

Cette formation s’adresse aux professionnels de l’Aide Sociale à l’Enfance, les travailleurs sociaux, les psychologues, les éducateurs spécialisés, les familles d’accueil, et à tous ceux qui travaillent de près ou de loin avec des enfants placés.

Aucun prérequis n’est nécessaire pour participer à cette formation.

Modalités pédagogiques

Les méthodes pédagogiques retenues sont les suivantes :

  • L’apport d’un contenu théorique, mais surtout méthodologique.
  • L’analyse des pratiques professionnelles actuelles.
  • Le visionnage de séquences vidéo.
  • Des mises en situation pratiques d’animation d’activités.

Cette formation vous intéresse ?

14 pers. max
14h (2 jours)
Nous souhaitons réaliser le module Formation développer une démarche éducative bientraitante en MECS. Merci de m'adresser une proposition détaillée.
J’accepte que mes données soient utilisées. En savoir plus
Télécharger le programme

Les formations similaires qui peuvent vous intéresser