Formation addiction et parentalité : stratégies d’intervention et de soutien

3.8/4
Sur la base de 827 avis

Les professionnels de l’Aide Sociale à l’Enfance sont régulièrement confrontés à des situations où la parentalité se trouve impactée par les problématiques d’addiction. Ces situations représentent un défi complexe, car l’addiction affecte non seulement les parents, mais aussi l’ensemble de la dynamique familiale, ayant des répercussions profondes sur le développement et le bien-être des enfants. Cette formation se propose de répondre à ces enjeux. Il vise à outiller les professionnels avec des stratégies d’intervention adaptées, qui prennent en compte à la fois les besoins spécifiques des parents en situation d’addiction et ceux de leurs enfants. Ce module offre une approche intégrative, combinant des connaissances théoriques sur l’addiction et ses impacts sur la parentalité, avec des techniques pratiques et éthiques d’intervention.

Objectifs de la formation

  • Appréhender la manière dont l’addiction influe sur la dynamique familiale.
  • Identifier les répercussions de l’addiction des parents sur le développement de l’enfant.
  • Mettre en place des stratégies pour préserver l’enfant de l’addiction de son parent.
  • Développer des compétences d’écoute et d’accompagnement pour encourager l’engagement dans un processus de changement.
LES MÉCANISMES DE L’ADDICTION : 

Définition et types d’addiction :

  • Définition clinique de l’addiction.
  • Différences entre addictions aux substances et addictions comportementales.
  • Critères diagnostiques de l’addiction.
  • Stades de l’addiction.
  • Chiffres actuels sur l’addiction en France.

Facteurs contribuant à l’addiction :

  • Facteurs biologiques et génétiques.
  • Influences environnementales et sociales.
  • Traumatismes et expériences de vie.
  • Santé mentale et comorbidités.

Impacts sur l’individu :

  • Effets sur la santé physique.
  • Conséquences psychologiques et émotionnelles.
  • Tolérance et dépendance.
  • Risques associés et complications à long terme.
LES INFLUENCES DE L’ADDICTION SUR LA DYNAMIQUE FAMILIALE : 

Impact sur les rôles familiaux :

  • Parentification de l’enfant.
  • Négligence des responsabilités parentales.
  • Surcharge de travail pour le partenaire non-dépendant.
  • Possibilité de comportements violents ou abusifs.
  • Risques accrus de blessures ou de situations dangereuses au sein du foyer.

Communication et interaction familiale :

  • Barrière à la communication efficace.
  • Modèles d’interaction dysfonctionnels.
  • Augmentation des conflits familiaux et des malentendus.
  • Isolement émotionnel du membre de la famille dépendant.
  • Retrait social des autres membres de la famille.

Impact émotionnel et psychologique :

  • Sentiment de culpabilité et de honte à l’égard du comportement du parent touché par l’addiction.
  • Anxiété constante concernant la santé du membre dépendant.
  • Impact sur l’estime de soi et l’identité.

Conséquences financières et sociales :

  • Dépenses excessives liées à la substance et au comportement addictif.
  • Diminution des ressources pour les nécessités de base et les activités familiales.
LES RÉPERCUSSIONS DE L’ADDICTION DES PARENTS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’ENFANT : 

Développement émotionnel :

  • Problèmes de lien affectif et de sécurité émotionnelle.
  • Développement de l’anxiété et de la dépression chez l’enfant.
  • Sentiments de culpabilité et de responsabilité inappropriée pour la situation familiale.

Comportement et socialisation :

  • Augmentation des comportements à risque et de la délinquance chez les adolescents.
  • Difficultés dans les interactions sociales et les relations avec les pairs.
  • Imitation des comportements addictifs ou dysfonctionnels.

Développement cognitif et scolarité :

  • Conséquence de l’exposition in utero à des substances.
  • Retards dans le développement cognitif et les compétences d’apprentissage.
  • Problèmes de concentration et de performance à l’école.
  • Risques accrus de troubles d’apprentissage et de déficit de l’attention.

Prédisposition à l’addiction :

  • Facteurs génétiques et environnementaux influençant la prédisposition à l’addiction.
  • Modélisation du comportement et de la gestion des émotions.
  • Impact des traumas et du stress chronique sur la vulnérabilité à l’addiction.
LA PRÉSERVATION DE L’ENFANT DE L’ADDICTION DE SON PARENT : 

Suivi régulier :

  • Évaluation régulière du bon développement de l’enfant.
  • Veille à l’apparition de signes de détresse ou de négligence.
  • Lien avec les intervenants gravitants autour de l’enfant : école, activités extrascolaires…

Création d’un environnement stable et sécurisant :

  • Création d’un espace de sécurité émotionnelle.
  • Maintien de routines quotidiennes appropriées.
  • Identification des ressources en cas de besoins.
  • Travail sur un plan d’urgence si la situation l’exige.

Soutien émotionnel :

  • Validation des émotions.
  • Apprentissage d’outils de gestion de l’anxiété ou du stress.
  • Renforcement de l’estime de soi.
  • Déculpabilisation et lutte contre le sentiment de responsabilité.
L’ACCOMPAGNEMENT DU PARENT CONFRONTÉ À L’ADDICTION : 
Communication empathique :
  • Écoute active et reformulation.
  • Empathie, bienveillance et non jugement.
  • Reconnaissance des émotions.
  • Établissement d’une relation de confiance.

Encouragement et renforcement positif :

  • Valorisation des succès même petits.
  • Renforcement positif.
  • Action pour le maintien de la motivation et la confiance en soi.

Soutien dans l’identification des objectifs et des ressources :

  • Définition d’objectifs clairs et réalisables.
  • Identification des forces et des ressources.
  • Planification étape par étape.

Techniques de questionnement ouvert :

  • Questions ouvertes pour encourager la réflexion.
  • Exploration des possibilités et des solutions.
  • Encouragement à l’auto évaluation.

Communication efficace lors d’une situation délicate à aborder :

  • Préparation de la conversation en amont : message, objectif, représentations.
  • Choix du moment et du lieu le plus propice.
  • Soulignement de la préoccupation pour le bien-être de la famille.
  • Présentation des faits observés sans accusations ou culpabilisation.
  • Collaboration sur les stratégies de changement.
  • Plan d’action et objectifs.
  • Renforcement positif.
  • Disponibilité et ressources.

Profil des participants

Cette formation s’adresse principalement aux professionnels de l’Aide Sociale à l’Enfance, travailleurs sociaux, psychologues, éducateurs spécialisés, et à tous ceux qui travaillent de près ou de loin avec des parents concernés par l’addiction.

Aucun prérequis n’est nécessaire pour participer à cette formation.

Modalités pédagogiques

Les méthodes pédagogiques retenues sont les suivantes :

  • L’apport d’un contenu théorique, mais surtout méthodologique.
  • L’analyse des pratiques professionnelles actuelles.
  • Le visionnage de séquences vidéo.
  • Des mises en situation pratiques d’animation d’activités.

Cette formation vous intéresse ?

14 pers. max
14h (2 jours)
Nous souhaitons réaliser le module Formation addiction et parentalité : stratégies d’intervention et de soutien. Merci de m'adresser une proposition détaillée.
J’accepte que mes données soient utilisées. En savoir plus
Télécharger le programme

Les formations similaires qui peuvent vous intéresser