Formation gestion des troubles du comportement d'une personne âgée (cris, déshinibition, refus de soins...)

Fabien, médecin coordonnateur, constate que les réunions de synthèse sont perturbées par des débats incessants au sujet du comportement des résidents. Une partie de l’équipe peut parfois soupçonner un résident de « faire exprès » ou interpréter de façon erronée un comportement gravement troublé. Fabien souhaiterait améliorer la démarche d’analyse des troubles du comportement et les réponses à apporter...

Objectifs de la formation

  • Définir la notion de troubles du comportement.
  • Connaître les différents troubles du comportement chez la personne âgée notamment dans le cadre de la démence.
  • Savoir repérer et évaluer un trouble du comportement chez la personne âgée.
  • Pouvoir adapter la prise en soins pour limiter l’apparition ou l’aggravation des troubles du comportement.
  • Être en mesure de faire face aux troubles du comportement de la personne âgée.
Généralités sur les troubles du comportement :
  • Qu'est-ce qu'un comportement ?
  • Qu'est-ce qu'un comportement troublé ?
Définition et causes fréquentes des troubles du comportement :
  • Définition selon l’OMS.
  • Caractéristiques.
  • Prévalence.
  • Conséquences pour l’individu et l’entourage.
Les différents troubles du comportement et leurs spécificités chez le sujet âgé :
  • Les idées délirantes.
  • Les hallucinations.
  • L’agitation/agressivité.
  • La dépression/dysphorie.
  • L’apathie/indifférence.
  • La désinhibition.
  • Les comportements moteurs aberrants.
Les causes fréquentes à l'origine de troubles du comportement en EHPAD :
  • Les pathologies neurodégénératives notamment les démences.
  • Les pathologies psychiatriques (dépression, bouffée délirante...)
  • Les problèmes somatiques/biologiques.
  • Les difficultés morales consécutives à un ou plusieurs deuils.
  • La perte d’autonomie.
  • Les problèmes de communication entre les différents professionnels (oubli de transmettre des informations importantes, conflits…).
  • Une attitude, une communication professionnelle non adaptée.
  • Les contraintes institutionnelles.
  • ...
Savoir faire face aux idées délirantes et aux hallucinations :
  • Ne pas juger.
  • Ne pas nier ce que vit la personne.
  • Demander des explicitations.
  • Permettre à la personne de décrire ce qu'elle vit, ce qu'elle pense, ce qu'elle perçoit.
  • Toujours chercher à rassurer la personne.
Savoir gérer l’agressivité des personnes âgées victime d'une démence :
  • La communication verbale et non verbale adaptée.
  • A faire / A éviter de faire.
  • Les animations flashs.
Faire face à l'agressivité d'une personne âgée dont l'état mental n'est pas altéré :
  • Les différentes phases de la crise d’agressivité.
  • Les attitudes à adopter selon les phases.
  • Se mettre en sécurité et préserver la sécurité des personnes.
Savoir comment réagir après une situation d’agression :
  • L’importance du travail en équipe.
  • Transmettre l’information sans jugements.
Savoir gérer les refus/oppositions aux soins :
  • Explorer l'origine somatique/biologique du trouble.
  • Explorer les difficultés psychiatriques (dépression, anxiété, angoisse) à l'origine du trouble.
  • Explorer les blocages situationnels/relationnels (pudeur, difficultés à se laisser faire, mécontentement relatif au contexte de toilette).
  • Développer une réflexion éthique en équipe pluridisciplinaire.
La gestion des cris :
  • Explication des principales causes des cris.
  • Les interventions non-médicamenteuses.
Savoir faire face à un trouble du comportement silencieux (apathie, ralentissement psychomoteur, repli sur soi…) :
  • Comprendre l’importance de l’observation quotidienne.
  • Ne pas sous-estimer la gravité d’un trouble du comportement silencieux.
  • Savoir gérer ce trouble au quotidien par une attitude compréhensive.
  • Eviter la sur-stimulation.
Analyser un trouble du comportement :
  • Identifier le type de trouble du comportement (quoi ?)
  • Rechercher la chronologie d’apparition du trouble (depuis combien de temps ?).
  • Rechercher les facteurs déclenchants potentiels (à cause de quoi ?).
  • Identifier la fréquence d’apparition du/des trouble(s).
  • Mesurer l’intensité du/des trouble(s).
  • Evaluer l’impact du/des trouble(s) sur la personne, les intervenants/soignants, l'entourage.
L'évaluation des troubles du comportement dans le cas des démences et de certains troubles psychiatriques :
  • Connaître l’inventaire neuro-psychiatrique version équipe soignante (NPI-ES).
  • L'importance du travail en équipe pluridisciplinaire.
  • Développer une attitude d’observation accrue.
Les facteurs médicamenteux susceptibles de déclencher un/des trouble(s) du comportement :
  • Les médicaments confusiogènes.
  • Les interactions médicamenteuses.
Les facteurs somatiques/métaboliques fréquents :
  • La déshydratation
  • La douleur
  • Les troubles urinaires et digestifs (fécalome).
  • La dénutrition
  • Les problèmes cardiaques.
Les facteurs environnementaux :
  • Les changements récents/l’instabilité.
  • Le stress.
  • Les difficultés sociales et/ou relationnelles.
Les causes psychiatriques :
  • La décompensation d’une pathologique psychiatrique.
  • L'aggravation d’une pathologie psychiatrique existante.
Principe de prise en charge médicamenteuse des troubles du comportement :
  • Les sédatifs : recommandations et contre-indication.
  • Les psychotropes : recommandations et contre-indication.
  • Les anxiolytiques : recommandations et contre-indication.
Développer une attitude limitant l’apparition des troubles du comportement :
  • L'importance du projet d’accompagnement personnalisé notamment du recueil de l’histoire de vie.
  • L'importance de l’entourage proche et de la famille.
Les attitudes relationnelles à éviter :
  • L’infantilisation.
  • Le manque d’empathie.
  • Le jugement.
  • Le manque d’attention.
  • Les erreurs de positionnement vis-à-vis des troubles du comportement.
Les éléments relationnels à favoriser au quotidien :
  • Valoriser/valider le vécu du sujet âgé.
  • Rassurer la personne âgée.
  • Inviter la personne à collaborer durant le soin.
  • Développer une communication verbale et non verbale adaptée aux personnes démentes.

Profil des participants

Ce module concerne l’ensemble des professionnels travaillant auprès des personnes âgées présentant des troubles du comportement. Aucun pré-requis n'est nécessaire pour cette formation.

Modalités pédagogiques

Pour ce module, les techniques pédagogiques retenues sont :
  • L’apport de contenus théoriques.
  • Les brainstormings et questionnements collectifs.
  • Les études de cas apportées par les participants et le formateur.
  • L'analyse des pratiques professionnelles.
  • L’utilisation de supports vidéo.
3 jours
14 pers. max

Demandez un devis gratuit

Nous souhaitons réaliser le module Formation gestion des troubles du comportement d'une personne âgée (cris, déshinibition, refus de soins...) dans notre établissement. Merci de m'adresser une proposition détaillée.

Aucune formation planifiée