Formation Le travail de nuit en EHPAD

Paul est aide-soignant de nuit. Les déambulations, les appels, les angoisses, les changes sont autant de tâches complexes que Paul doit mener de front, la plupart du temps seul. Ces spécificités du travail de nuit lui plaisent énormément mais il s’interroge sur la pertinence de certaines pratiques. Comment faire face au refus d’un résident la nuit ? Comment gérer les déambulations la nuit ?

Objectifs de la formation

  • Connaître et répondre de manière adaptée aux besoins des résidents la nuit.
  • Être en mesure de s’adapter et répondre aux difficultés spécifiques de la nuit (angoisse nocturne, déambulation, situation d’urgence...).
  • Comprendre et identifier les représentations des soignants sur le travail de nuit.
  • Favoriser la continuité des soins entre le travail de jour et de nuit.
  • Développer une organisation adaptée au travail de nuit.
  • Rappeler les bases physiologiques et biologiques du sommeil et ses spécificités chez les personnes âgées.
Le cadre légal du travail de nuit en EHPAD. Les rôles et missions des professionnels de nuit en EHPAD . Savoir gérer les éléments de stress propres au travail de nuit :
  • Le sentiment de solitude.
  • Les situations d’urgence.
  • Les décès.
  • L’insécurité.
Rôle et fonction du sommeil :
  • Rôle physiologique et biologique.
  • Effets psychologiques du sommeil.
Le sommeil chez la personne âgée :
  • Les principaux troubles du sommeil.
  • Les conséquences de l’incontinence.
  • La spécificité des personnes désorientées.
S’adapter aux besoins spécifiques des résidents la nuit :
  • Les troubles du comportement (déambulation, agitation, cris...).
  • La gestion de la douleur.
  • L’anxiété, l’angoisse nocturne.
  • La gestion de l’incontinence :
Définir une stratégie adaptée. Évaluer les bénéfices et les risques d’un changement de protection pour le résident. Favoriser une prise en charge individualisée :
  • Connaître le rythme et les habitudes de vie des résidents.
  • Formaliser les éléments importants dans le projet personnalisé.
Favoriser la continuité des soins :
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire.
  • L’importance des transmissions ciblées orales et écrites.
  • Coordonner de manière pertinente les soins jour/nuit.
  • Développer une organisation du travail adéquate.
Les conséquences du travail de nuit :
  • Les troubles du sommeil diurne.
  • La somnolence, les problèmes de vigilance et d’attention.
  • L’isolement.
  • L’impact sur la vie sociale et familiale.
L’importance de l’hygiène de vie :
  • Une durée de sommeil suffisant.
  • La nutrition.
  • Les techniques de gestion du stress au quotidien.
  • La gestion des temps de repos.
  • Connaître et cerner ses limites.

Profil des participants

Cette action de formation concerne l'ensemble des professionnels qui travaillent ou vont travailler la nuit au sein d'un établissement accueillant des personnes âgées. Il n'y a pas de pré-requis nécessaires pour participer à cette formation.

Modalités pédagogiques

Les techniques pédagogiques retenues sont :
  • L'analyse des pratiques professionnelles.
  • L'apport d'un contenu théorique et méthodologique sous la forme d'un exposé participatif.
  • Les études de cas apportées par l'intervenant et/ou les participants.