Formation bientraitance lors de l'aide à la toilette en EHPAD

Kelly est ASH depuis plusieurs années, elle est amenée à réaliser de plus en plus d’aide à la toilette. Kelly a été formée aux règles élémentaires à respecter lors des soins. Cependant elle se questionne sur comment adapter sa manière de faire et sa manière d’être durant l’aide à la toilette...

Objectifs de la formation

  • Présenter les enjeux d’une aide à la toilette bientraitante en EHPAD.
  • Connaître les différentes formes de toilette à mettre en œuvre et être en mesure d’adapter le type de toilette en fonction des caractéristiques des résidents.
  • Appréhender le rôle du toucher lors de l’aide à la toilette.
  • Prévenir et accompagner la douleur lors des soins d’hygiène.
  • Adapter l'aide à la toilette auprès des personnes âgées atteintes d'une pathologie démentielle.
Réflexion sur la notion de prise en soin :
  • Le concept de soin et son évolution.
  • De la « prise en charge » au « prendre soin ».
  • Le concept de bientraitance rattaché au « prendre soin ».
  • La place des soins de nursing dans le prendre soin :
  • La notion de « to care ».
  • Les grandes lignes d’une bientraitance lors des soins de nursing.
Rappel synthétique sur les conséquences du vieillissement :
  • Le vieillissement biologique.
  • Le vieillissement psychologique.
  • Le vieillissement normal.
  • Le vieillissement pathologique.
  • Les représentations sur le vieillissement.
La personne âgée en EHPAD :
  • La relation au corps souffrant et âgé du résident.
  • Les droits des résidents et la charte de la personne âgée dépendante.
  • La prise en compte des habitudes et des attentes des résidents.
  • Le projet de soin et le projet d’accompagnement personnalisé.
Les règles d’hygiène lors des soins :
  • Prévenir les risques infectieux.
  • Les précautions à prendre.
  • Les recommandations de l’ARS.
L’hygiène du corps comme besoin essentiel :
  • Les besoins fondamentaux selon Virginia Henderson.
  • La pyramide des besoins selon Abraham Maslow.
  • L'approche bio-psycho-sociale de la notion de besoin.
Analyse des représentations et du vécu des participants : Echanges, débats sur les notions suivantes :
  • Le « prendre soin » des personnes âgées en EHPAD.
  • La toilette dans notre société et sa place dans les soins.
  • Toucher et être touché : ce que la toilette révèle, implique et génère.
Le vécu et les pratiques professionnelles des participants :
  • L’aide à la toilette des personnes semi-autonomes.
  • L’aide à la toilette des personnes dépendantes.
  • Les difficultés rencontrées.
Les différentes dimensions de la toilette :
  • La dimension culturelle et sociologique.
  • La dimension psychologique.
  • La dimension physique.
Les principes de l'aide à la toilette d'une personne âgée semi-autonome :
  • Toilette au lavabo.
  • Toilette au fauteuil.
  • Toilette sur verticalisateur.
  • La douche.
Les principes de l'aide à la toilette d'une personne âgée dépendante :
  • Toilette au lit.
  • Système de douche au lit.
  • Le chariot douche.
Les différents objectifs de la toilette : L'hygiène
  • Une notion relative en fonction de l'histoire et du vécu du résident.
Les différents objectifs de la toilette : La communication :
  • Les éléments verbaux.
  • La communication non verbale.
Les différents objectifs de la toilette : La réhabilitation du résident :
  • Maintenir ou favoriser l’autonomie.
  • Réhabiliter le schéma corporel.
Les différents objectifs de la toilette : Préventions des dégradations corporelles :
  • Escarres.
  • Plis.
  • Rétractations.
  • Syndrome d’immobilisme.
Les différents objectifs de la toilette : Confort du résident :
  • Physique.
  • Psychologique.
Les différents objectifs de la toilette : Confort du soignant :
  • Physique.
  • Psychologique.
Les différents objectifs de la toilette : La valorisation de l’image de la personne :
  • Soins esthétiques.
Des principes de l’aide à la toilette aux pratiques bientraitantes : l’importance d’une bonne communication verbale et non verbale :
  • La reformulation.
  • L’écoute active.
  • Le réconfort par la parole.
  • Le regard.
  • La posture.
  • Le toucher relationnel.
Des principes de l’aide à la toilette aux pratiques bientraitantes : le respect de l’intimité et de la pudeur :
  • L’intimité physique.
  • L’intimité psychologique.
  • La toilette intime.
Évaluer les capacités motrices du résident :
  • Professionnels concernés (IDE, AS, Ergothérapeute, Psychomotricien)
  • Elaborer une grille d’évaluation en équipe.
Prendre en compte les besoins et désirs du résident :
  • Recueil des habitudes de vie au niveau de l’hygiène.
  • Le rapport qu’entretient le résident avec l’hygiène.
Etablir le « profil » de la toilette :
  • Type de toilette.
  • Objectifs de la toilette à privilégier (relationnelle, réhabilitation, prévention dégradation de l’état de santé…).
  • Créer ou modifier le projet de soin.
  • Transmettre pour garantir la continuité de l’accompagnement dans le cadre du projet d’accompagnement personnalisé.
[size=130]Nous vous proposons en option, une journée supplémentaire pour cette action de formation sur les éléments suivants :[/size]
Les caractéristiques de la démence :
  • Les troubles cognitifs : L’amnésie antérograde et l'amnésie rétrograde.
  • La spécificité du plongeon rétrograde.
  • Les troubles du langage.
  • Les troubles de la reconnaissance.
  • Les troubles de la coordination des gestes volontaires.
  • La désorientation dans le temps et l’espace.
Les troubles du comportement caractéristiques de la démence :
  • L’agressivité et le refus de soin.
  • L’apathie et la dépression.
  • L’anxiété.
Développer une communication adaptée :
  • Les difficultés de communication avec les sujets déments.
  • Les erreurs de communication à éviter.
  • La communication avec les personnes qui « ne parlent plus ».
  • Le principe de la validation.
Adapter l’aide à la toilette à la spécificité de la symptomatologie des démences :
  • Un temps relationnel privilégié.
  • Définir une organisation de la toilette (fréquence, organisation, horaire…) adaptée au malade.
Identifier les points clés d’un acte d’hygiène satisfaisant :
  • Pour l’aide à la toilette.
  • Pour les douches.
  • Pour le maintien de l’estime du résident.
Gérer l’opposition lors de l'aide à la toilette :
  • Se focaliser sur l’approche relationnelle.
  • Passer le relais.
  • Différer l'aide à la toilette.
  • Fragmenter l'aide à la toilette.
  • Être vigilant aux conditions environnementales (température, luminosité…).
L’importance d’une approche pluridisciplinaire dans l'évaluation de la douleur :
  • Rôle de l’aide-soignant(e), de l’infirmier(e), du médecin.
Evaluation qualitative et quantitative :
  • Les échelles d’évaluations (Doloplus, Algoplus, EVS…)
  • L’observation fine et l’écoute active.
L'approche médicamenteuse dans la prise en charge de la douleur :
  • Les antalgiques non opioïdes.
  • Les antalgiques opioïdes.
L'approche non-médicamenteuse dans la prise en charge de la douleur :
  • Adaptation de l’environnement (lit, fauteuil…).
  • L’approche relationnelle et rôle du toucher.
  • Prise en compte de la souffrance psychologique (anxiété…).
Prise en charge de la douleur lors des soins d’hygiène :
  • Evaluation de la douleur avant, pendant et après la toilette.
Mise en place d’un traitement médicamenteux adapté lors des soins d'hygiène :
  • Antalgiques d’action rapide avant la toilette.
  • Analgésie par Méopa lors de la toilette.
  • Anxiolytique pour le caractère angoissant du soin.

Profil des participants

Cette formation s'adresse aux professionnels soignants ou non soignants impliqués dans la réalisation d'aide à la toilette auprès des personnes âgées. Aucun pré-requis n'est nécessaire pour participer à cette action de formation.

Modalités pédagogiques

Les modalités pédagogiques retenues sont :
  • L'apport d'un contenu théorique et méthodologique.
  • L'analyse des pratiques professionnelles.
  • Les études de cas apportées par l'intervenant(e) et les participants.
  • Les débats réflexifs.
  • L'analyse de séquences vidéos.
Mise en situation auprès de certains résidents : En fonction des possibilités, de la volonté de l’établissement et de la durée de la formation, des mises en situation « réelles » sous la supervision de l’intervenant(e) pourront être proposées.
2 jours
12 pers. max

Demandez un devis gratuit

Nous souhaitons réaliser le module Formation bientraitance lors de l'aide à la toilette en EHPAD dans notre établissement. Merci de m'adresser une proposition détaillée.

Aucune formation planifiée