Formation prise en soin des personnes handicapées vieillissantes

Manon, cadre de santé, travaille dans un EHPAD qui accueille des personnes handicapées vieillissantes. Elle s’est aperçue que l’accueil de ces personnes questionne et inquiète les soignants qui ont peu de connaissances sur ce sujet. Manon s’interroge sur les modalités d’accompagnement à proposer à ces résidents...

Objectifs de la formation

  • Comprendre l’effet de l’âge sur les personnes handicapées.
  • Connaître et prévenir les risques spécifiques en lien avec le vieillissement de la personne handicapée.
  • Adapter son accompagnement aux besoins spécifiques des personnes handicapées.
  • Définir des modalités de prise en soins adaptées en envisageant la mise en place d’un travail en réseau avec les différentes structures médico-sociales.
Définition des éléments clés en lien avec le handicap :
  • Les différents types de handicaps.
  • Les conséquences de ces handicaps.
  • Les principales structures de prise en charge des personnes handicapées.
Le vieillissement :
  • Le vieillissement normal.
  • Le vieillissement pathologique.
  • La singularité du vieillissement de la personne handicapée.
Les risques du vieillissement sur la santé générale d'une personne en situation de handicap :
  • Aggravation du handicap.
  • Risque de handicaps ajoutés.
  • Aggravation de l’état général.
  • Risque plus important de chutes.
  • Des problèmes endocriniens, digestifs, infectieux majorés.
  • Une fréquence de la déshydratation et des troubles du comportement alimentaire.
  • Le risque plus élevé de maladie neurodégénérative dans le handicap mental (notamment maladie d’Alzheimer).
  • ...
Le problème du risque de l’inadaptation du lieu de vie lors du vieillissement d'une personne handicapée :
  • Au niveau architectural et sécuritaire.
  • Au niveau de l’aide humaine.
Les conséquences possibles du vieillissement sur la vie sociale de la personne handicapée :
  • Risque de désocialisation.
  • Au niveau de la structure familiale.
Recueillir des informations sur les risques spécifiques à la santé des personnes handicapées vieillissantes :
  • Travailler en réseau.
  • Questionner les structures, fédérations, professionnels de santé ayant de l’expertise sur ce sujet.
  • Hiérarchiser les risques en fonction de leur prévalence et du contexte institutionnel.
S’appuyer sur des personnes ressources :
  • Famille et entourage.
  • Référent.
  • Professionnels du paramédical.
Promouvoir la santé de la personne handicapée :
  • Suivi médical intensifié.
  • Action d’éducation à la santé.
  • L’adaptation de l’environnement physique et humain.
  • La mise en place d’actions de prévention.
Identifier les problématiques actuelles et à venir liées à l’aménagement du lieu de vie de la personne handicapée vieillissante :
  • Evaluer l’adaptation du lieu de vie aux caractéristiques de la personne.
  • Evaluer l’accessibilité au lieu de vie.
  • Evaluer la capacité de la personne à s’orienter dans le temps et l’espace.
Prendre en compte l’entourage proche/la famille :
  • Le vieillissement de la personne handicapée entraine aussi le vieillissement voire le décès de ses proches (notamment les parents).
  • Accompagner la vie sociale et familiale des personnes handicapées.
  • Identifier les différentes personnes ressources au sein de l’entourage proche et de la famille.
  • Soutenir et informer les proches, la famille.
Envisager un travail en réseau :
  • Avec d’autres structures médico-sociales.
  • Identifier les services/structures relais.
  • Si pas d’autres solutions, envisager une réorientation avec la MDPH.
Identifier les premiers signes du vieillissement de la personne handicapée :
  • L’observation quotidienne.
  • L’écoute du ressenti de la personne.
  • L’écoute de la perception des familles, de l’entourage.
Evaluer le degré d’autonomie des personnes :
  • La grille GEVA
  • La grille AGGIR
  • La construction d’une grille alternative.
  • Les grilles et outils d’observation des compétences sociales et des fonctions cognitives.
Observer le comportement de la personne handicapée :
  • Au niveau de son lieu de vie.
  • Par rapport à son investissement dans l’établissement (en comparaison à ses habitudes antérieures).
  • Vis-à-vis de l’utilisation des aides techniques.
Le suivi des observations et de l’évaluation :
  • Analyse des observations et évaluation en équipe pluridisciplinaire.
  • Assurer la traçabilité de l’observation des changements chez la personne.
  • Partager les observations avec la personne concernée et ses proches.
Prendre en charge les pathologies liées au vieillissement :
  • Traitements médicamenteux.
  • Soins médicaux.
  • Proposer des aides/supports techniques.
Prendre en compte l’hygiène et les habitudes de vie :
  • Favoriser l’éducation thérapeutique.
  • Se focaliser sur les éléments prioritaires.
  • Prendre en compte le rythme de la personne :
  • Adapter les interventions aux modifications du rythme de vie.
  • Se questionner sur les horaires des temps d’activité de la vie quotidienne.
  • Adapter les activités aux potentialités de concentration de la personne et à sa fatigabilité.
Favoriser l’autonomie de la personne :
  • Lui permettre de conserver la capacité de faire des choix.
  • Continuer à la stimuler dans la réalisation des actes de la vie quotidienne.
Compenser les effets du vieillissement par l’aménagement du lieu de vie :
  • Favoriser les repères spatio-temporels.
  • Sécuriser et adapter le lieu de vie.
  • Adapter le mobilier et les équipements.
Adapter le projet de soin et d’accompagnement personnalisé de la personne handicapée vieillissante :
  • En évaluant fréquemment ses capacités et ses besoins.
  • En cherchant à connaître les attentes et désirs de la personne.
  • En prenant en compte les comorbidités les plus fréquentes du handicap et du vieillissement.
  • En s’interrogeant sur le mode de vie de la personne (alcool, tabac, alimentation...).
  • Si nécessaire, en envisageant d’autres solutions d’accompagnement, d’autres structures d’accueil.

Profil des participants

Ce module concerne en priorité les personnels soignants des établissements. Compte tenu des nombreuses implications organisationnelles et managériales de cette problématique nous recommandons la participation de différents échelons hiérarchiques (cadre de santé, médecin coordonnateur, IDE, AS...). Aucun pré-requis n'est nécessaire pour cette action de formation.

Modalités pédagogiques

Les méthodes pédagogiques retenues sont :
  • L ’apport de contenus théoriques.
  • Les brainstormings et questionnements collectifs.
  • Les débats et l'analyse des pratiques professionnelles.
  • Les études de cas apportées par les participants et/ou le formateur.
2 jours
14 pers. max

Demandez un devis gratuit

Nous souhaitons réaliser le module Formation prise en soin des personnes handicapées vieillissantes dans notre établissement. Merci de m'adresser une proposition détaillée.

Aucune formation planifiée