Formation initiation à la musicothérapie et usage de la musique en établissements sociaux et médico-sociaux.

Annie est ASG et elle travaille au sein d'un PASA, elle s'est rendue compte que certains résidents étaient particulièrement réceptifs à la musique. Lors de sa formation elle a appris que la musicothérapie était une méthode de prise en charge non médicamenteuse des troubles du comportement, elle souhaite mettre en place des activités autour de la musique...

Objectifs de la formation

  • Comprendre les effets et l’influence de la musique sur l’individu.
  • Acquérir les bases de la musicothérapie pour mieux accompagner au quotidien les personnes accueillies.
  • Découvrir et s’approprier les techniques d’animation utilisant le support musical.
  • Créer et animer des ateliers de musique en ESMS adaptés aux profils des personnes accueillies.
La place et le rôle de la musique dans la vie des individus :
  • La musique source d’émotion.
  • La musique comme enjeux sociologique.
  • La musique comme accompagnatrice des étapes d’une vie de l’enfance à la vieillesse.
La place de la musique dans le soin et la relation d’aide :
  • Apports historiques relatifs à la place de la musique dans le soin.
  • Les bénéfices connus de la musique dans la relation d’aide et la prise en soins.
Les principes d’usage de la musique dans la relation d’aide :
  • L’écoute et la réceptivité.
  • L’aide à la verbalisation des affects.
  • La médiation musicale.
  • Le travail sur l’image et l’estime de soi.
  • Les « créations musicales » et le travail sur l’imaginaire.
  • La relaxation par la musique.
  • La stimulation sensorielle par la musique.
La musicothérapie :
  • Définition et perspective historique.
  • Les grands principes.
  • Les bénéfices de la musicothérapie.
  • La musicothérapie « active ».
  • La musicothérapie « réceptive ».
Différenciation des concepts :
  • Usage de la musique à titre apaisant ou stimulant et musicothérapie : frontières et limites.
  • Activités musicales et musicothérapie : frontières et limites.
L’utilisation de la musique et des activités musicales de manière individuelle :
  • La relaxation par la musique : Principes, avantages et limites.
  • La stimulation par la musique (notamment pour limiter l’apathie) : Principes, avantages et limites.
  • L’usage de la musique lors des soins et de l’aide dans les actes de la vie quotidienne : Principes, avantages et limites.
L’utilisation des activités musicales de type réceptif en groupe :
  • Les activités musicales dans le but d’accroître la concentration et la mémoire : Principes, avantages et limites.
  • Les activités musicales dans un but de réminiscence : Principes, avantages et limites.
  • Les activités musicales dans une logique d’apaisement : Principes, avantages et limites.
L’utilisation des activités musicales de type productif en groupe :
  • Les différents objectifs des activités de production musicales (socialisation, expression de soi, la projection spatiale et temporelle...).
  • La place et l’usage du corps dans la production musicale : les percussions corporelles, l’usage de la voix et de la respiration.
  • Les ateliers de production musicale à l’aide d’instruments : les instruments les plus accessibles.
  • Les activités musicales dans une logique d’apaisement : Principes, avantages et limites.
Point d’attention : En fonction des attentes des participants, des actions déjà entreprises au sein de l’établissement et du matériel à disposition, l’intervenant(e) pourra enrichir ou préciser certains formats d’activité qu’il est possible de mettre en œuvre au sein de l’établissement.
En lien avec les attentes des participants, l’intervenant(e) sera amené(e) à proposer aux participants des mises en situation. Les mises en situation permettront aux participants d’expérimenter:
  • L’aspect organisationnel et technique de la mise en œuvre d’ateliers musicaux en ESMS (utilisation du matériel, principes de déroulement, les étapes dans la réalisation d’une activité...).
  • L’aspect relationnel en lien avec la posture d’animateur d’un temps d’activités musicales en ESMS (comment se positionner dans le rôle d’animateur d’ateliers musicaux).
  • De délimiter le cadre et les limites de l’intervention musicale en ESMS.
Quels types d’activités pour quels publics ?
  • Réflexion autour de l’indication des différents formats d’activité en fonction des profils et des envies des personnes accueillies.
  • Activités musicales en groupe ou en individuel ? L’identification des profils types selon le type et le format de l’activité musicale.
  • La prise en compte des projets personnalisés.
L’aspect organisationnel et technique dans la mise en place d’ateliers musicaux :
  • Favoriser la mise en place de groupe homogène.
  • Définir le nombre de personnes en fonction des objectifs et du profil des participants à l’activité.
  • Appréhender les étapes clés de l’animation d’une activité musicale (le déroulement de l’activité, de sa préparation à son évaluation).
  • L’évaluation d’une séance d’activités musicales (les grands principes, la création d’une fiche d’évaluation).
Le matériel nécessaire et son utilisation :
  • Réflexion autour du matériel nécessaire et de son utilisation au sein des ESMS
  • Les difficultés posées par l’usage du matériel musical en ESMS.
L’adaptation de l’attitude et du savoir-faire durant l’activité musicale :
  • Ne jamais imposer, mais proposer.
  • Savoir guider, orienter.
  • Savoir favoriser la non-directivité.
  • Être toujours positif (éviter les termes « il ne faut pas », « ce n’est pas comme cela »…)
  • « Faire avec » et pas « à la place de ».
  • S’adapter au rythme des participants.
Être en mesure de s’adapter aux imprévus :
  • Que faire lorsqu’une personne veut quitter l’activité avant la fin ?
  • Que faire en cas de conflit entre deux personnes ?
  • Que faire lorsqu’une personne s’énerve et devient agressive ?
La gestion de l’après-activité :
  • S’interroger sur les éléments qui ont été appréciés et sur ceux qui ont posé problème.
  • Remplir les fiches d’évaluation de l’activité.
  • Informer le reste de l’équipe sur le déroulement de l’activité et les points d’attention.

Profil des participants

L’ensemble du personnel des ESMS qui est amené à accompagner les personnes accueillies et/ou à leur proposer des activités.

Modalités pédagogiques

Les méthodes pédagogiques retenues sont :
  • Apport d'un contenu théorique et méthodologique sous la forme d’un exposé participatif.
  • Questionnements collectifs et brainstormings.
  • Analyse des pratiques professionnelles.
  • Visionnage et analyse de séquences vidéos.
  • Ateliers pédagogiques de mise en situation pratique.
3 jours
10 pers. max

Demandez un devis gratuit

Nous souhaitons réaliser le module Formation initiation à la musicothérapie et usage de la musique en établissements sociaux et médico-sociaux. dans notre établissement. Merci de m'adresser une proposition détaillée.

Aucune formation planifiée