Formation gestion des addictions de la personne âgée en EHPAD

M. Dupont malade alcoolique non sevré est entré en EHPAD depuis 1 mois. Victoire s’occupe du service du vin pendant les repas. On lui a demandé de ne pas servir de vin à M. Dupont mais il en demande en permanence et se met en colère si on ne lui en donne pas. Une fois il a bu le verre de son voisin de table qui n’a pas apprécié qu’on lui vole son verre…

Objectifs de la formation

  • Appréhender le concept d’addiction sous ces différentes formes.
  • Identifier et gérer les situations à risque.
  • Être en mesure de proposer un accompagnement adapté.
  • Favoriser la mise en place d’un protocole de gestion de l’addiction en établissement.
Définir et comprendre le phénomène de l’addiction :
  • Distinguer la notion d’abus de la notion de dépendance.
  • Épidémiologie chez la personne âgée.
  • L’impact des représentations psychosociales de l’addiction.
Présentation synthétique des éléments neurologiques impliqués dans le phénomènes d'addiction:
  • Les neurotransmetteurs.
  • Le système de récompense.
Les éléments psychologiques impliqués dans les addictions :
  • L’approche cognitivo-comportementale.
  • Les traits de personnalité.
  • Les facteurs psychopathologiques et psychiatriques.
Les facteurs sociaux de l’addiction :
  • L'environnement social.
  • La structure familiale.
Les substances psychoactives : L’alcool :
  • Principe de fonctionnement.
  • Les risques physiologiques et psychologiques.
Le tabac :
  • Principe de fonctionnement.
  • Les risques physiologiques et psychologiques.
La surconsommation médicamenteuse :
  • Principe de fonctionnement.
  • Les médicaments les plus addictifs.
  • Les risques physiologiques et psychologiques.
Présentation et illustration des addictions comportementales :
  • Présentation et compréhension de ce type d’addiction.
  • Troubles des conduites alimentaires.
  • Addiction sexuelle.
  • Jeux d’argent.
L’identification des situations à risque pour le résident :
  • Dégradation rapide de l’état de santé.
  • Troubles somatiques graves.
  • La souffrance morale.
L'impact sur la vie en collectivité :
  • L’état d’ébriété manifeste avec conséquences comportementales.
  • Le non-respect de l’interdiction de fumer.
  • Les attitudes sexuelles inacceptables.
  • ...
Principe de prise en charge :
  • Changer de regard sur l’addiction.
  • Favoriser la gestion de l’addiction et non l’interdiction.
  • Rappel de la charte des droits et libertés de la personne âgée.
  • Rappel des risques lors d’une interdiction, d’un sevrage brutal.
  • Questionnement collectif : l'EHPAD est-il un lieu de vie ou un lieu d'accompagnement au sevrage ?
L’évaluation de l’addiction chez la personne âgée :
  • L’échelle de l’addiction selon Goodman.
  • L’évaluation de la dépendance à l’alcool : le questionnaire AUDIT.
  • L’évaluation de la dépendance au tabac : le test de Fagerström.
  • Test de dépistage de l’addiction sexuelle de Carnes.
  • L’échelle ECAB permettant d’évaluer la dépendance aux benzodiazépines.
Les traitements médicamenteux permettant de limiter l’addiction en cas de souffrance morale :
  • Les anxiolytiques.
  • Les traitements de substitution.
  • Les traitements limitant l'appétence à l'alcool.
  • Les traitements diminuant les pulsions sexuelles.
L’approche relationnelle :
  • L’importance de la neutralité bienveillante et du non-jugement.
  • Intégrer la souffrance psychologique du résident dans la relation d’aide.
  • L'écoute active et l'empathie.
  • Le soutien et suivi psychologique.
Favoriser la mise en place d’une démarche institutionnelle de la gestion de l’addiction :
  • La mise en place d’un protocole institutionnel.
  • La gestion de la consommation.
  • La mise en place d’un projet de soins individualisé et contractualisé.
La place et le rôle de la famille et des proches :
  • Les familles doivent-elles être systématiquement mises au courant ?
  • Le cas des familles qui entretiennent l'addiction.
  • Le cas des familles qui poussent l'établissement à une trop grande fermeté.
  • La gestion des proches qui entretiennent la consommation de substance dans l'établissement.
Le développement d’une collaboration avec les réseaux extérieurs de la prise en charge de l’addiction :
  • Les centres spécialisés.
  • Les services hospitaliers.
  • Les associations.

Profil des participants

L'ensemble des professionnels d'EHPAD notamment les soignants et les A.S.H ou encore le personnel hôtelier. Il n'y a pas de pré-requis nécessaire pour assister à cette action de formation.

Modalités pédagogiques

Pour ce module, les techniques pédagogiques retenues sont :
  • L’apport de contenus théoriques.
  • Les brainstormings et questionnements collectifs.
  • Les études de cas apportées par les participants et le formateur.
  • L'analyse des pratiques professionnelles.
  • L’utilisation de supports vidéo.
2 jours
14 pers. max

Demandez un devis gratuit

Nous souhaitons réaliser le module Formation gestion des addictions de la personne âgée en EHPAD dans notre établissement. Merci de m'adresser une proposition détaillée.

Aucune formation planifiée