Formation gestion des troubles de la déglutition et du risque de fausse route chez la personne âgée.

M. Dupuis vit très mal son passage en alimentation mixée. L’équipe soignante s’interroge, le passage en alimentation mixée n’est-il pas prématuré ? N’est-il pas possible de tenter une autre approche moins radicale ? En cas de fausse route, les membres de l’équipe auront-ils les bons réflexes ?

Objectifs de la formation

  • Connaître la physiologie de la déglutition.
  • Identifier les différents types de troubles de la déglutition et les différentes formes de fausse route.

  • Identifier et évaluer les risques de fausses route durant les repas.

  • Savoir prévenir les risques de fausse route en recherchant les meilleures conditions de repas.
  • Savoir faire réagir en cas de fausse route.
L'anatomie de la déglutition :
  • L'appareil digestif et le rôle de la déglutition.
  • Le mécanisme de la déglutition : la voie aérienne, la voie digestive.
Les différentes formes de déglutition :
  • La déglutition salivaire.
  • La déglutition alimentaire.
Les conséquences du vieillissement sur la déglutition :
  • L’altération du goût.
  • Les difficultés de la mastication par l’édentation.
  • Perte de sensibilité lingual.
  • Trouble du tonus linguale.
  • Trouble de l’insalivation.
  • Le ralentissement pharyngé et œsophagien.
Les éléments explicatifs du trouble de la déglutition :
  • Explication des troubles de la déglutition.
  • Les dyspraxies linguales.
  • Les traitements médicamenteux.
  • Cause locale orale ou pharyngée.
  • Les causes métaboliques.
  • Les maladies neurologiques.
  • Séquelles d’accidents vasculaires cérébraux.
  • Autres causes possibles.
Les répercussions des troubles de la déglutition au niveau physiologique :
  • Les troubles de la nutrition et de l’hydratation.
  • Les infections respiratoires.
  • Les dysphagies brutales (fausse route).
Les répercussions des troubles de la déglutition au niveau psychologique :
  • Perte du plaisir de manger et de boire.
  • Isolement social.
  • Anxiété à l’approche des repas.
  • Gêne sociale.
L’identification des signes de troubles de la déglutition :
  • La difficulté à avaler.
  • La toux et le raclement de la gorge.
  • La lenteur lors de la prise des repas.
  • Le refus de s’alimenter.
  • Les aliments se cumulent dans un coin de la bouche.
Les différentes formes de fausses routes :
  • La dysphagie directe.
  • La dysphagie indirecte.
  • La dysphagie par régurgitation.
  • La dysphagie par regorgement.
Les principaux éléments clés pour limiter le risque de dysphagie :
  • La texture des aliments.
  • L’eau gazeuse ou épaissie.
  • La surveillance et l’adaptation de la température des aliments.
  • L’utilisation d’ustensiles adaptés.
  • L’hygiène bucco-dentaire.
  • Les régimes alimentaires.
  • La rééducation.
Les éléments clés de la prise en charge du risque de dysphagie lors des repas et de l’aide à l’alimentation :
  • La bonne installation.
  • Le respect du rythme de la personne.
  • Les techniques d’aide aux repas.
  • La vigilance et la surveillance lors de la prise des repas.
  • L’attitude relationnelle.
Les conditions de la mise en place d’une nutrition artificielle :
  • L’incapacité à déglutir.
  • La dénutrition.
  • Une situation hypercatabolique.
  • Les troubles de la déglutition d’origine neurologique.
Les enjeux éthiques de l’alimentation artificielle et de l’arrêt de l’alimentation :
  • Une réflexion pluridisciplinaire nécessaire.
  • Le respect des choix de la personne.
  • Les situations de fin de vie.
  • Les situations où les personnes ne peuvent donner leur consentement éclairé notamment dans la démence.
  • Les recommandations de l’ESPEN.
1ère situation : La personne âgée ne peut ni parler, ni crier, ni respirer ou alors très bruyamment :
  • Les premières conduites à tenir.
  • La méthode d’Heimlich.
  • Les gestes de secourisme.
2ème situation : La personne âgée peut encore ventiler, l’obstruction est partielle :
  • La bonne installation de la personne.
  • Rassurer.
  • Surveiller.

Profil des participants

Cette formation s'adresse au public suivant :
  • Personnel soignant.
  • Cadres.
  • Médecins coordonnateurs.
Cette formation ne nécessite pas de pré-requis particulier.

Modalités pédagogiques

Les méthodes pédagogiques retenues sont :
  • Apport d'un contenu théorique et méthodologique.
  • Questionnement collectif.
  • Analyse des pratiques professionnelles.
  • Visionnage et analyse de séquences vidéos.
  • Atelier pédagogique de mise en pratique des gestes d'urgence face à une situation de fausse route.
2 jours
12 pers. max

Demandez un devis gratuit

Nous souhaitons réaliser le module Formation gestion des troubles de la déglutition et du risque de fausse route chez la personne âgée. dans notre établissement. Merci de m'adresser une proposition détaillée.

Aucune formation planifiée