Formation améliorer la communication avec une personne âgée en EHPAD

Kelly est ASH. Elle est amenée à réaliser l'entretien des chambres des résidents. Plusieurs fois ses collègues lui ont fait remarquer qu’elle parlait très fort et que ce n’était pas utile. Kelly ne comprend pas ces remarques, elle parle fort car la plupart des résidents entendent mal. Kelly est aussi très mal à l’aise quand elle doit passer dans la chambre de Mme Dupuis. Celle-ci l’accusant systématiquement de la voler alors qu’elle n’a rien fait. Elle ne sait pas quoi répondre.

Objectifs de la formation

  • Connaître les conséquences physiques du vieillissement notamment au niveau du système sensoriel.
  • Identifier les différentes formes de communication verbale et non verbale.
  • Améliorer la prise en soin des personnes âgées dépendantes.
  • Mettre en oeuvre un positionnement professionnel adapté.
Le vieillissement :
  • Définition du terme "vieillissement".
  • Présentation brève des théories du vieillissement.
Le vieillissement biologique :
  • Les effets du vieillissement sur le corps.
  • Les effets du vieillissement sur le système sensoriel.
Le vieillissement psychologique :
  • Présentation brève de l’effet du vieillissement sur le système cognitif notamment la mémoire.
  • Le vieillissement de la personnalité.
  • Les difficultés psychologiques fréquentes liées au vieillissement.
  • Réflexion autour des notions de jeunisme et d’âgisme.
Les notions essentielles :
  • La notion de prise en soin.
  • L’indépendance/la dépendance.
  • L’autonomie la perte d'autonomie.
  • La différence entre vouloir faire et pouvoir faire.
La communication :
  • Réflexion commune : « Peut-on ne pas communiquer ? Dans quelles situations deux êtres humains ne communiquent-ils pas ? »
Les aspects fonctionnels de la communication :
  • Le schéma émetteur/récepteur.
  • Les éléments de communication verbale et non verbale.
  • La proxémie.
  • Le poids des éléments verbaux et non verbaux dans la communication.
La question de la distance professionnelle :
  • Être trop proche avec la personne âgée ? Être trop froid avec elle ? De quoi parle-t-on ?
  • Les différentes formes d’attachement.
  • Les conséquences d’une trop grande proximité.
  • Comment la famille risque-t-elle de se positionner en cas d’une trop grande proximité entre le professionnel et la personne aidée ?
Les éléments de communication à bannir en tant que professionnel :
  • L’infantilisation.
  • Les jugements.
  • Le tutoiement.
  • La culpabilisation.
  • Les critiques.
Les éléments à rechercher dans la communication établie avec une personne âgée dépendante :
  • La création d’une relation de collaboration.
  • La mobilisation des capacités d’écoute : l'écoute active.
  • La neutralité bienveillante.
  • L’empathie.
  • Le respect des choix et désirs de la personne.
Le principe d'accompagnement dans les actes de la vie quotidienne :
  • Les 14 besoins de Virginia Henderson.
  • Les approches alternatives.
  • L'aspect bio-psycho-social du besoin.
Présentation/rappel des différents objectifs d'une aide à la toilette :
  • L’hygiène.
  • La stimulation.
  • La prévention de l'image de soi et des capacités motrices.
  • La communication verbale et non verbale.
Les aspects relationnels relatifs à l'aide à la toilette :
  • La communication verbale durant l’aide à la toilette.
  • La communication non verbale.
La place de la communication dans l’aide à l’alimentation :
  • Les éléments verbaux à favoriser.
  • Les éléments non verbaux à favoriser.
L’agressivité verbale (cris, insultes…) et le refus de soins : Réflexion commune sur le positionnement des participants vis-à-vis de ces situations. Savoir réagir aux situations difficiles :
  • Les éléments à éviter.
  • Les éléments à favoriser.
Les règles essentielles de communication avec une personne désorientée (désorientation transitoire ou état démentiel) :
  • Brève présentation de la perturbation du contexte relationnel.
  • Les 10 règles de la communication avec la personne âgée désorientée.
  • Le principe de la validation comme élément de gestion du plongeon rétrograde.

Profil des participants

Ce module de formation concerne l'ensemble des professionnels de l'établissement notamment les personnes en contact fréquents avec les résidents. Aucun pré-requis n'est nécessaire pour cette formation.

Modalités pédagogiques

Afin de garantir la validité scientifique de nos contenus et afin d'offrir les supports pédagogiques les plus efficaces, notre formation s'appuiera sur les recommandations de la Société Française de Gériatrie et de Gérontologie. Pour faciliter les acquis de la formation, l'intervenant(e) proposera des études de cas et des mises en situation sous forme de jeux de rôle.
2 jours
14 pers. max

Demandez un devis gratuit

Nous souhaitons réaliser le module Formation améliorer la communication avec une personne âgée en EHPAD dans notre établissement. Merci de m'adresser une proposition détaillée.

Aucune formation planifiée