Améliorer la prise en soins

Les troubles du comportement de la personne âgée en EHPAD

Les troubles du comportement en EHPAD ont un impact direct et quotidien sur le travail des soignants. Les diverses manifestations de ces troubles, leurs caractères protéiformes et leurs prises en charge nécessitent la mobilisation d’un grand nombre de compétences.
Comment réagir face à un résident agressif ? Pourquoi cette résidente déambule ? Qu’est-ce qui amène un résident à se déshabiller en public ? Autant de situations faces auxquelles les soignants sont souvent démunis.
Pour adopter une attitude appropriée face aux troubles du comportement des résidents, les soignants doivent être en mesure de comprendre ces troubles, d’adapter la prise en soins des résidents concernés pour réussir à gérer et à limiter l’apparition des troubles de manière efficace et durable.

Objectifs :

Définir la notion de trouble du comportement.
Différencier les pathologies neurodégénératives et les pathologies psychiatriques.
Connaître les différents troubles du comportement.
Savoir repérer un trouble du comportement chez la personne âgée.
Pouvoir adapter la prise en soins pour limiter l’apparition ou l’aggravation des troubles du comportement.

Parcours pédagogique :

Savoir identifier les troubles du comportement :  

  • Qu’est ce qu’un comportement ?
  • Qu’est ce qu’un comportement troublé ?

 Définition des troubles du comportement selon l’OMS :

  • Leurs caractéristiques.
  • Leurs modes d’apparitions.
  • Leurs causes.
  • Leurs conséquences pour l’individu et l’entourage.

Les troubles du comportement des personnes âgées :

  • Le vieillissement normal et le vieillissement pathologique.
  • La spécificité des troubles du comportement de la personne âgée hébergée en EHPAD.
  • Les conséquences des troubles du comportement pour le résident, les soignants et l’institution.

Analyser un trouble du comportement :

  • Identifier les éléments qui favorisent les troubles du comportement au niveau du soignant, de l’équipe et de l’organisation.
  • L’impact d’une mauvaise communication entre le résident et le soignant.
  • Les conséquences d’une mauvaise communication entre les membres de l’équipe soignante.
  • Le poids de l’organisation de l’établissement dans l’apparition des troubles du comportement.
  • Connaitre  la grille d’évaluation des troubles du comportement (Inventaire NPI).

Savoir réagir à un trouble du comportement :

  • Savoir faire face à un trouble du comportement bruyant (agressivité, insulte, violence…).
  • Savoir faire face à un trouble du comportement silencieux (Apathie, ralentissement psychomoteur, dépression…)
  • Savoir gérer la phase aigue du trouble.
  • Savoir adapter la prise en soins.
  • Comprendre l’importance de l’observation quotidienne.
  • Ne pas sous estimer la gravité d’un trouble du comportement silencieux.
  • Savoir gérer se trouble au quotidien par une attitude compréhensive.

Publics :

Direction
Cadre de santé
Infirmière
Aide-soignante
ASH