Améliorer la prise en soins

La toilette thérapeutique en EHPAD

Objectifs du module de formation sur la toilette thérapeutique EHPAD :

  • Présenter les enjeux de l’aide à la toilette en EHPAD.
  • Connaître les différentes formes de toilette à mettre en œuvre.
  • Être en mesure d’adapter le type de toilette en fonction des résidents.
  • Maintenir l’intégrité physique et psychique lors de la toilette.
  • Appréhender le rôle du toucher lors de l’aide à la toilette.
  • Prévenir et accompagner la douleur lors des soins d’hygiène.
  • Adapter la toilette aux personnes démentes.

Parcours pédagogique de la formation sur la toilette thérapeutique en EHPAD:

Précision des termes essentiels à la compréhension de la toilette thérapeutique :

  • Rappel des éléments sur le vieillissement :
    • Le vieillissement biologique.
    • Le vieillissement psychologique.
    • Le vieillissement normal.
    • Le vieillissement pathologique.
    • Les représentations sur le vieillissement.
  • Rappel sur la notion d’hygiène :
    • Les règles d’hygiène lors des soins :
      • Prévenir les risques infectieux.
      • Les précautions à prendre.
      • Les recommandations de l’ARS.
    • L’hygiène comme besoin essentiel :
      • Les besoins fondamentaux selon Virginia Henderson.
      • La pyramide des besoins selon Abraham Maslow.
  • La personne âgée en EHPAD :
    • La relation au corps souffrant et âgé du résident.
    • Les droits des résidents et la charte de la personne âgée dépendante.
    • La prise en compte des habitudes et des attentes des résidents.
    • Le projet de soin et le projet d’accompagnement personnalisé.
    • Echanges sur la notion de « prendre soin » des personnes âgées.

Les éléments constitutifs de la toilette thérapeutique :

  • Les différentes dimensions de la toilette :
    • La dimension culturelle et sociologique.
    • La dimension psychologique.
    • La dimension physique.
  • L’aide à la toilette en fonction du degré d’autonomie :
    • Aide à la toilette d’une personne semi-autonome :
      • Toilette au lavabo.
      • Toilette au fauteuil.
      • Toilette sur verticalisateur.
      • La douche.
    • Aide à la toilette d’une personne dépendante :
      • Toilette au lit.
      • Système de douche au lit.
      • Le chariot douche.
  • Les différents objectifs de la toilette :
    • L’hygiène.
    • La communication verbale et non verbale.
    • La réhabilitation du résident :
      • Maintenir ou favoriser l’autonomie.
      • Réhabiliter le schéma corporel.
    • Préventions des dégradations corporelles :
      • Escarres
      • Plis
      • Rétractations
      • Syndrome d’immobilisme
    • Confort du résident.
    • Confort du soignant.
    • La valorisation de l’image de la personne :
      • Soins esthétiques
  • Des principes de la toilette aux bonnes pratiques :
    • L’importance d’une bonne communication verbale :
      • La reformulation
      • L’écoute active
      • Le réconfort par la parole
    • L’importance d’une bonne communication non verbale :
      • Le regard
      • La posture
      • Le toucher relationnel
    • Le respect de l’intimité et de la pudeur :
      • L’intimité physique
      • L’intimité psychologique
      • La toilette intime

Identifier les besoins, capacités et caractéristiques des résidents pour adapter l’aide à la toilette thérapeutique :

  • La toilette évaluative :
    • Évaluer les capacités motrices du résident :
      • Professionnels concernés (IDE, Aide-soignante, Ergothérapeute, Psychométricienne)
      • Elaborer une grille d’évaluation en équipe.
    • Prendre en compte les besoins et désirs du résident :
      • Recueil des habitudes de vie au niveau de l’hygiène.
      • Le rapport qu’entretient le résident avec l’hygiène.
    • Etablir le « profil » de la toilette :
      • Type de toilette.
      • Objectifs de la toilette à privilégier (relationnelle, réhabilitation, prévention dégradation de l’état de santé…).
      • Créer ou modifier le projet de soin.
    • Transmettre pour garantir la continuité de l’accompagnement dans le cadre du projet d’accompagnement personnalisé.

Approche spécifique de la toilette des résidents désorientés : 

  • Développer une communication adaptée durant la toilette thérapeutique :
    • Les difficultés de communication avec les sujets déments.
    • Les 10 règles de communication à mettre en œuvre avec le malade.
    • Les erreurs à éviter.
    • La communication avec les sujets qui « ne parle plus ».
    • Le principe de la validation.
  • Adapter l’aide à la toilette à la spécificité de la symptomatologie des démences :
    • Un temps relationnel privilégié.
    • Définir une organisation de la toilette (fréquence, organisation, horaire…) adaptée au malade.
    • Identifier les points clés d’un acte d’hygiène satisfaisant :
      • Pour l’aide à la toilette.
      • Pour les douches.
      • Pour le maintien de l’estime du résident.
    • Gérer l’opposition à la toilette :
      • Passer le relais.
      • Différer le soin.
      • Fragmenter le soin.
      • Être vigilant aux conditions environnementales (température, luminosité…).

Prévenir les douleurs générés par les soins d’hygiène :

  • Évaluer la douleur induite par les soins.
  • La prise en charge médicamenteuse de la douleur lors des soins.
  • L’approche relationnelle :
    • La communication verbale et non verbale.
    • Le toucher-massage relationnel.

Fin de la formation :

  • Bilan oral de fin de formation en présence du formateur, du responsable de l’établissement et des participants.
  • Remplissage des fiches qualités « A chaud ».
  • Remise des attestations de participation.
  • Remise du bilan de formation.

Public concerné par la formation sur la toilette thérapeutique :

Ce module concerne tous les soignants qui sont concernés par l’aide à la toilette notamment les aides soignant(e)s et les infirmier(e)s.