Développer l'animation en EHPAD

Formation animer un atelier réminiscence en EHPAD

Objectifs du module de formation animer un atelier réminiscence en EHPAD :

  • Identifier les bénéfices thérapeutiques d’un atelier de réminiscence auprès des malades d’Alzheimer.
  • Améliorer ses connaissances sur la maladie d’Alzheimer pour être en mesure de proposer un atelier adapté.
  • Être en mesure d’insérer l’atelier réminiscence dans la démarche de soins.
  • Développer une posture professionnelle d’animateur d’atelier de réminiscence.
  • Être capable de mettre en place et d’organiser un atelier de réminiscence.

Parcours pédagogique de la formation animer un atelier réminiscence EHPAD :

Améliorer la compréhension de la symptomatologie de la maladie d’Alzheimer pour proposer un atelier réminiscence adapté :

  • Les troubles cognitifs liés à la maladie d’Alzheimer :
    • Le déficit d’attention, de concentration.
    • Les différentes formes d’amnésie :
      • L’amnésie antérograde.
      • L’amnésie rétrograde.
    • Le plongeon rétrograde dans la maladie d’Alzheimer :
      • Définition et manifestation du plongeon rétrograde.
      • Réactions à privilégier : la validation, la déviation.
  • Les troubles du langage dans la maladie d’Alzheimer :
    • Identifier les conséquences de la maladie d’Alzheimer sur les capacités langagières des malades.
  • Les troubles de la reconnaissance :
    • Identifier les conséquences de la maladie d’Alzheimer sur la capacité de reconnaissance des malades :
      • L’agnosie.
      • L’anosognosie.
    • Les manifestations et les conséquences des agnosies sur le comportement du malade.
  • La désorientation spatio-temporelle :
    • Comprendre l’impact de la désorientation spatio-temporelle sur la réalité interne du malade d’Alzheimer.
    • Les conséquences de cette désorientation dans la vie quotidienne.

Comprendre les troubles de la personnalité et de l’humeur engendrés par la maladie pour favoriser un atelier réminiscence adapté :

  • Les troubles émotionnels et affectifs liés à la maladie d’Alzheimer :
    • L’impact de la maladie d’Alzheimer sur la vie émotionnelle du malade :
      • Les difficultés d’identification des émotions.
      • Les difficultés à contrôler ses émotions : le déficit d’inhibition.
  • Les troubles affectifs :
    • La dépression.
    • L’instabilité de l’humeur.
    • La désinhibition.

Principe de fonctionnement d’un atelier réminiscence :

  • Généralités :
    • Définition.
    • Les valeurs de l’activité de réminiscence.
    • Une activité en individuel ou en groupe.
    • La mémoire autobiographique :
      • Présentation.
      • Rôle de la réminiscence.
    • La stimulation des 5 sens.
  • Objectifs d’un atelier de réminiscence :
    • Au niveau cognitif :
      • Aide à préserver et valoriser les souvenirs anciens.
      • Permettre de faire émerger un souvenir lié à une émotion.
    • Au niveau émotionnel :
      • Renforce le sentiment d’identité et d’unicité des personnes.
      • Effet antidépresseur.
    • Au niveau relationnel :
      • Utilisation d’un support à la communication facilitant la verbalisation.
      • Sortir de la relation soignant/soigné pour créer un temps de convivialité, de partage, d’amusement.
      • Améliorer la relation avec l’environnement social et familial.

La méthodologie de mise en place des ateliers de réminiscence :

  • Conditions préalables à la création d’un atelier :
    • La posture professionnelle adéquate :
      • Capacité d’écoute et d’observation.
      • Connaissance du principe de fonctionnement de la démence.
      • L’empathie.
      • Capacité à gérer l’expression d’émotions négatives.
    • Posséder des informations suffisantes sur les participants :
      • Importance des informations bibliographiques.
      • Lien avec les projets de vie individualisés.
      • Si possible, être en contact avec un ou plusieurs membres de la famille.
  • Les différents supports aux activités de réminiscence :
    • Les photos :
      • Personnelles pour une activité individuelle.
      • Par thème pour des ateliers en groupe.
    • La stimulation de la mémoire par l’odorat :
      • Parfums, fleurs, épices, aromates.
      • Le loto des senteurs.
    • Les objets d’autrefois :
      • Par le toucher.
      • Par la vue.
    • Autres possibilités :
      • La stimulation gustative.
      • La création d’une « boîte à souvenirs ».

Les étapes clés d’un atelier de réminiscence :

  • Éléments pratiques relatifs à la mise en œuvre d’un atelier réminiscence :
    • Combien de temps peut durer une activité ?
    • Combien de personnes peuvent participer simultanément à un atelier ?
    • Combien de personnes (soignants et animateurs) doivent être présentes ?
    • Quel est l’horaire la plus adapté ?
  • Concevoir une grille de suivi et d’évaluation des ateliers réminiscence :
    • Intérêt de cette grille :
      • Rendre compte de l’activité.
      • Suivre l’évolution des participants.
      • Peaufiner / ajuster l’intervention.
    • Quelques questions importantes à se poser pour élaborer cette grille :
      • Quels sont les objectifs que je souhaite atteindre ?
      • Dans quelle mesure l’atelier a-t-il atteint ses objectifs ?
      • Ce qui a réussi, ce qui n’a pas marché.
      • En quoi les participants ont-ils tiré profit de l’atelier ?
  • La préparation du matériel :
    • Comprendre le caractère fondamental de la préparation du matériel.
  • L’installation et l’accueil des résidents :
    • Dans l’idéal :
      • Choisir un environnement calme et adapté.
      • L’animateur s’assure de la bonne installation du résident.
  • L’ouverture de l’atelier :
    • Capter l’attention des participants.
    • Rappeler que l’activité proposée est un moment de plaisir avant tout.
    • Expliquer simplement les consignes en lien avec l’activité.
  • Durant l’activité :
    • Les erreurs fréquentes.
    • Les éléments à favoriser :
      • Être toujours positif.
      • Savoir susciter la discussion.
      • Faciliter l’évocation de souvenirs.
    • Savoir faire face aux imprévus :
      • Que faire lorsqu’un résident veut quitter l’activité avant la fin ?
      • Que faire lorsqu’un autre résident vient s’installer durant l’animation ?
      • Que faire lorsque l’activité fait émerger des émotions négatives ?
  • À la fin de l’activité :
    • Savoir terminer sur une note positive :
      • Rappeler aux personnes que l’on a été heureux de réaliser cette activité avec eux.
      • Demander aux participants d’exprimer leur avis sur l’activité.
  • Après l’activité :
    • Faire le point sur son déroulement :
      • S’interroger sur les éléments qui ont été appréciés et sur ceux qui ont posé problème.
      • Remplir les grilles d’évaluation de l’atelier.
    • Informer le reste de l’équipe soignante sur le déroulement de l’activité et les points d’attention.
  • Les erreurs fréquentes qui nuisent à la qualité des ateliers  de réminiscence et aux bénéfices que l’on peut en retirer :
    • L’absence de coordination entre les personnes en charge de la mise en place de l’activité et le reste de l’équipe.
    • L’absence de réflexion préalable.
    • Les difficultés d’organisation à moyen terme.
    • L’absence d’évaluation de l’atelier.

L’attitude de l’animateur auprès des participants :

  • L’adaptation de la posture de l’animateur :
    • L’empathie.
    • La neutralité bienveillante.
    • La place des émotions.
    • L’authenticité.
  • Les éléments à mettre en œuvre pour communiquer avec un résident malade d’Alzheimer :
    • Les éléments verbaux à mettre en œuvre :
      • La reformulation.
      • La validation des émotions.
    • Les éléments non verbaux à mettre en œuvre :
      • L’importance du regard.
      • Le toucher.
    • Les éléments contextuels à prendre en compte :
      • Le bruit.
      • L’agitation.
      • Les interactions multiples.
      • L’instabilité de l’environnement.

Fin de la formation :

  • Bilan oral de fin de formation en présence du formateur, du responsable de l’établissement et des participants.
  • Remplissage des fiches qualités « A chaud ».
  • Remise des attestations de participation.
  • Remise du bilan de formation.

Public concerné par la formation animer un atelier réminiscence en EHPAD :

Ce module concerne tous les soignants impliqués dans l’animation.