Le DPC

Pour tout connaitre sur le DPC, Idéage Formation vous propose son dossier complet.
10 questions / réponses sur le DPC et les formations DPC en EHPAD :

1) Qu’est-ce que le DPC ?

Le DPC, acronyme de Développement Professionnel Continu, est une évolution majeure de la formation professionnelle des soignants.
Mis en place depuis Janvier 2013, le DPC a pour ambition d’encourager la formation des soignants dans le but de contribuer à l’amélioration de la qualité des soins des établissements sanitaires et sociaux.

2) Qui est concerné par le DPC ?

Tous les professionnels médicaux et paramédicaux sont concernés par le DPC.
Tous les professionnels de santé ont une obligation annuelle de participation à un programme de formation DPC.
Cette obligation concerne autant les professions libérales que les salariés.
Dans le cadre de la formation du personnel des EHPAD, les professions concernées sont les suivantes (liste non exhaustive) :

  • Les infirmières diplômées d’état
  • Les aides soignantes
  • Les médecins coordonnateurs
  • Les kinésithérapeutes
  • Les ergothérapeutes
  • Les psychomotriciens
  • Les pharmaciens hospitaliers

3) Qu’est-ce qu’un programme de formation DPC ?

Un programme de formation DPC est un programme de formation qui répond aux 3 critères suivants :

  • Etre conforme aux orientations nationales ou régionales du développement professionnel continu.
  • Comporter au moins deux méthodes validées par la Haute Autorité de Santé (HAS).
  • Le programme de formation doit être mis en œuvre par un organisme enregistré auprès de l’OGPDC et évalué favorablement par les commissions scientifiques.

4) Quelles sont les orientations nationales du développement professionnel continu ?

Les orientations nationales du développement professionnel continu ont été définies par le décret du 26 février 2013. Ces orientations sont les suivantes :

Orientation nationale DPC numéro 1

Contribuer à améliorer la prise en charge des patients (promotion du parcours de santé, promotion des actions de prévention ou de dépistage…)

Nos modules de formation qui intègrent cette orientation : Savoir évaluer et prévenir la dénutrition en EHPAD, Le circuit du médicament en EHPAD.

Orientation nationale DPC numéro 2

Contribuer à améliorer la relation entre professionnels de santé et patients (éducation thérapeutique, prévention de la maltraitance, prise en charge de la douleur…)

Nos modules de formation qui intègrent cette orientation : L’approche non médicamenteuse de la maladie d’Alzheimer, Toucher relationnel et atelier massage en EHPAD, Formation Bientraitance et Les troubles du comportement de la personne âgée en EHPAD.

Orientation nationale DPC numéro 3

Contribuer à l’implication des professionnels de santé dans la qualité et la sécurité des soins ainsi que dans la gestion des risques (déclaration d’événements indésirables, culture de gestion des risques, responsabilités juridiques …)

Nos modules de formation qui intègrent cette orientation : L’annonce d’un dommage lié aux soins, Les transmissions ciblées, La loi Léonetti en EHPAD.

Orientation nationale DPC numéro 4

Contribuer à l’amélioration des relations entre professionnels de santé et au travail en équipes pluriprofessionnelles (référentiels communs, protocoles, formation des maîtres de stage ou des tuteurs d’étudiants…)

Nos modules de formation qui intègrent cette orientation : Prévenir l’épuisement professionnel, Travailler en équipe en EHPAD.

Orientation nationale DPC numéro 5

Contribuer à l’amélioration de la santé environnementale (actions inscrites dans le plan national santé environnement…).

Orientation nationale DPC numéro 6

Contribuer à la formation professionnelle continue (bilan de compétences, validation des acquis d’expérience, promotion professionnelle…)

5) Quelles sont les modalités pédagogiques retenues par la Haute Autorité de Santé (HAS) ?

Afin de garantir l’amélioration des pratiques professionnelles et l’adaptation des temps de formation à la réalité de terrain, la Haute Autorité de Santé a retenu les modalités pédagogiques suivantes :

Les modalités pédagogiques à dominantes cognitives :

En groupe

  • Formation présentielle (congrès scientifique, séminaire, colloque, journée atelier, formation interactive, formation universitaire…)
  • Revue bibliographique

Individuelle

  • Formation à distance (e-learning, supports écrits et numériques)
  • Formation diplômantes ou certifiantes (autres que les diplômes universitaires)

Bon à savoir : les modalités pédagogique ou cognitive doivent être complétées par une activité d’analyse des pratiques.

Les modalités pédagogiques d’analyse des pratiques :

Gestion des risques

  • Revue de mortalité et morbidité (RMM), comité de retour d’expérience (CREX), revue des erreurs médicamenteuses (REMED)
  • Analyse a priori des risques (analyses de processus, analyse des modes de défaillance et de leurs effets : AMDE)

La revue de dossiers et analyse de cas

  • Groupe d’analyse de pratiques, staff des équipes médico-soignantes ou médico-techniques, pratiques réflexives sur situations réelles
  • Réunion de concertation pluridisciplinaire
  • Revue de pertinence

Indicateurs

  • Suivi d’indicateurs
  • Registres, observatoire, bases de données
  • Audit clinique

Analyse des parcours de soins

  • Chemin clinique
  • Patients traceurs

Analyse des parcours professionnel

  • Bilan de compétence

Bon a savoir : les modalités d’analyse des pratiques doivent être complétées d’une approche à dominante cognitive.

Les modalités pédagogiques relatives à « l’approche intégrée à l’exercice professionnel » :

Ces modalités sont celles où l’organisation en équipe de l’activité clinique, biologique, pharmaceutique quotidienne implique à la fois une protocolisation et un analyse des pratiques :

  • Gestions des risques en équipe
  • Exercices coordonnés protocoles pluri-professionnel (en réseaux, maisons, pôles ou centre de santé)

Les modalités pédagogiques relevant de dispositif spécifiques :

  • Accréditation des médecins exerçant une spécialité ou un activité à risque (art.16 de la loi 2004-810 du 13 aout 2004)
  • Accréditation des laboratoire biologiques médicale (ordonnance 2010-49 du 13 janvier 2010 et art. L. 6221-1 du CSP)
  • Programme d’éducation thérapeutique (art. 84 de la loi 2009-879 du 21 juillet 2009)
  • Protocole de coopération (art.51 de la loi 2009-879 du 21 juillet 2009)
  • Formation professionnelle tout au long de la vie (professionnels paramédicaux)

Les modalités pédagogiques relatives à l’enseignement et à la recherche :

  • Publication d’un article scientifique
  • La recherche clinique en matière d’amélioration de la qualité et de la sécurité
  • La maitrise de stage
  • Formateur pour des activités de DPC

Les modalités pédagogiques relatives aux simulations :

  • Session de simulation en santé
  • Test de concordance de script (TCS)

Source: Méthodes et modalités de DPC (Mai 2014) Haute Autorité de Santé (HAS).

6) Tous les organismes de formation peuvent-ils proposer des programmes de formation DPC ?

NON. Pour pouvoir proposer des programmes de formation DPC, les organismes de formation doivent s’enregistrer auprès de l’Organisme Gestionnaire du Développement Professionnel Continu (OGDPC). Cet enregistrement comporte deux parties.
La première partie concerne les éléments administratifs à déclarer auprès de l’OGDPC et la seconde concerne la validation des programmes proposés par les commissions scientifiques qui relèvent des différentes catégories professionnelles concernées.
Dans un souci d’objectivité et de clarté les organismes de formation DPC doivent notamment recueillir les déclarations de conflits d’intérêt auprès des formateurs qui assurent des programmes formation DPC.
Retrouvez notre fiche organisme de DPC sur le site de l’OGDPC.

7) Je suis responsable formation d’un établissement hospitalier ou directeur d’un EHPAD et je souhaite organiser une formation DPC dans mon établissement. Comment faire ?

C’est très simple. Après avoir choisi un ou plusieurs programme(s) de formation, nous vous invitons à prendre contact avec nos services soit par téléphone (09 71 00 01 85) soit par le biais de notre formulaire de contact.

Après avoir pris en compte votre demande et finalisé l’ajustement du programme de formation aux spécificités de votre établissement (découvrez notre fonctionnement dans la partie nos formations en pratique) nous adapterons le programme aux modalités pédagogiques retenues par la HAS. Après dépôt de ce programme auprès de l’OGDPC, nous vous transmettrons le document justificatif de dépôt. Cette opération est totalement transparente et n’engage aucune intervention de votre part.

8) Dans le cadre de formation intra-établissement en EHPAD, quelles sont les modalités de financement d’un programme de DPC ?

Pour les formations intra-établissement, le financement de la formation reste géré par le biais de votre OPCA.

9) Est-il possible de faire participer plusieurs catégories professionnelles à un même programme de formation DPC ?

Exemple :
Un directeur d’EHPAD souhaite organiser une formation bientraitance pour une partie de l’équipe soignante de son établissement.
Afin d’optimiser ce temps de formation, ce directeur souhaite intégrer les professionnels suivants à la formation :

  • Les ASHQ
  • Les AMP
  • Les aides soignantes
  • Les infirmière diplômées d’état

Les infirmières et aides soignantes présentes durant la formation pourront-elles bénéficier de la validation de leur obligation de participation à un programme de DPC ?

OUI. La participation de plusieurs catégories professionnelles à une même formation est tout à fait possible. Au terme de la formation, les aides soignantes et infirmières recevront leurs attestations de participation à un programme de DPC. Les autres participants recevront une attestation de formation classique.

10) Comment justifier de l’obligation annuelle de participation à un programme de formation DPC ? Le rôle de l’employeur ? Le rôle du soignant ?

Au terme d’une formation réalisée dans le cadre du DPC, Idéage Formation fera parvenir à l’établissement employeur principal du soignant 2 attestations.

Une première attestation destinée à être remise au soignant qui a participé à la formation. Cette attestation doit être conservée précieusement pour permettre au soignant de justifier de sa participation à un programme de DPC.

Une seconde attestation destinée aux archives de l’établissement employeur. L’employeur doit en effet pouvoir justifier de la participation des salariés à un programme de formation DPC.

Besoins d’informations complémentaires sur le Développement professionnel continu :

Contactez nos services au 09 71 00 01 85 ou par mail à l’adresse : contact@ideage-formation.com.
Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre demande.

Consultez le site de l’OGDPC : www.ogdpc.fr.

Consultez le site de la Haute Autorité de Santé dédié au DPC : www.has-sante.fr.